Vigon est un chanteur marocain naturalisé en France, né à Rabat, spécialisé dans le rhythm and blues, apparu dans le milieu des années soixante. Vigon explique lui-même pourquoi ce pseudonyme : « Alors que j’étais en classe, au lieu de dire wagon, j’ai dit vigon. Ça a amusé tout le monde et on m’a surnommé Vigon! « [1]. Il a enregistré plusieurs disques, notamment pour Barclay, qui n’ont rencontré qu’un succès d’estime. Il a été aussi l’un des rares chanteurs français à signer pour la prestigieuse firme Atlantic (1968).

Vigon était une remarquable bête de scène, et il le reste. Il a notamment assuré, avec son groupe Les Lemons, les premières parties de Bo Diddley, Stevie Wonder, et Otis Redding à l’Olympia de Paris, en septembre 1966. Il se produit toujours sur scène dans les années 2000. Le chanteur Michel Jonasz a débuté dans son groupe, Les Lemons.

Son plus gros succès est sans aucun doute la reprise d’Harlem Shuffle (1967) de Bob & Earl, qui aboutira à la création d’un scopitone. Parmi ses chansons les plus remarquables figure également une reprise du classique international Only a fool breaks his own heart. Sa fille Sofia Gon’s est également chanteuse. Elle est décédée quelques mois avant la sortie de son deuxième album. tft

Vigon retourne sur scène pour chanter en hommage à sa fille Sofia en participant à l’émission « The Voice », diffusée le Samedi 3 mars 2012 sur TF1. Il rejoint l’équipe de Louis Bertignac

Advertisements