Posts tagged ‘LA MONTAGNE’

TREAK DU GRAND VIGNEMALE EDITION 2014

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/53b9229294739953d0d3d5a8/6af37d4015334d48af709520d24c3f9e?wmode=transparent

 

 

 

 LIEN SUR LA VIDEO

 

 

 

TREAK VIGNEMALE 3

 

 

TREAK VIGNEMALE

 

 

TREAKDU VIGNEMALE 4

 

 

 

TREAK VIGNEMALE 1

 

 

TREAK VIGNEMALE 2

images prises  sur la vidéo édition 2014

 

 

 

tn_DSCF4694

le Vignemale depuis l itineraire qui va aux lacs de Cambalés  d Opale Nere le  Pourtet et l Embarras

 

 

DSCN9617

 

 

DSCN9612

 

le vignemale depuis le col de La Bernatoire

 

 

 

 

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/53b9229294739953d0d3d5a8/6af37d4015334d48af709520d24c3f9e?wmode=tran

 LIEN SUR LA VIDEO DU TREAK

DUSAMEDI 5 JUILLET 2014

 


Une course mythique : le trophée du Grand Vignemale

Créée en 1904, cette course de montagne était à l’origine un challenge entre les compagnies des Guides des différentes vallées qui proposaient leurs services aux excursionnistes et curistes des stations

 

Par Stéphane Compan
Publié le 06/07/2014 | 12:31, mis à jour le 07/07/2014 | 11:09

© France 3 Midi-Pyrénées

Abandonnée entre 1906 et 2004, une course est proposée à l’occasion du centenaire
Cette année, entre 500 et 600 participants, dont des espagnols, se sont lancés samedi matin a l’assaut du sommet mythique.
Un départ de Cauterets, une montée par le Pont d’Espagne et le lac de Gaube pour un accès au sommet à 3 298 m . Au total, 1800 m de dénivelé en moins de 3h30min, puis une descente par le col de Labas.
Une course dans un environnement exceptionnel qui a vu la victoire de Benat Marmisolle en 4h39 chez les garçons et Sandrine Prissé chez les filles en 6h16.
Une édition plus rapide que celle de 2013 pour le premier (septième temps de toutes les éditions), mais, comme l’an dernier, seulement 3 garçons sous les cinq heures

 

EDITION 2013

 

 

 

Publicités

BALADES AU LAC D ARTAX , GROTTE DE NIAUX ET AUTOUR DU MONT FOURCAT PRES DE TARASCON SUR ARIEGE

sur les cretes  au dessus du lac

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=DSCF1736

 le lac  sous la brume

DSCF1725

juste avant d arriver  au  lac d Arax  un peu de neige et du brouillard 

DSCF1721

Tarascon sur  Ariège et son marché du  samedi

DSCF1713

VOYAGE A CASA AVEC CASABLANCA PASSION

QUELQUE FOIS IL EST BON DE FAIRE DÉROULER LE FILM EN ARRIÈRE

Papyrandonneur's Blog PYRENEES ALPES ATLAS CASA MAROC CHOSES DE LA VIE

 
 

View original post

Discussion sur QUI SUIS JE D OU JE VIENS OU JE VAIS!!!!!!!!!!!!!!!

FAIRE DU SPORT ATOUT AGE PERMET DE SE MAINTENIR

 

Accueil > Question d’actu >

Pourquoi le sport fait reculer la dépendance chez les séniors 

lien sur pourquoi docteur  le nouvel Obs

Plan gouvernemental

Pourquoi le sport fait reculer la dépendance chez les séniors

par avec | Publié le 4 Juillet 2013

L’activité physique est bénéfique à tout âge, même chez une personne déjà dépendante. Le gouvernement cherche les solutions pour inciter les séniors à faire du sport.

GILE MICHEL/SIPA
 
Sur le même thème
 

Alain Mimoun n’a jamais cessé de courir. Le champion olympique du marathon en 1956 vient de mourir à 92 ans, mais à 90 ans, il faisait encore une heure de jogging par jour. Manifestement, le sport, ça conserve et pourtant, bien souvent, à partir de 60 ans, la motivation pour faire du sport chute. Le gouvernement a donc décidé de faire bouger tous les séniors. Le 3 juillet, Valérie Fourneyron et Michèle Delaunay, respectivement ministre des sports et des personnes âgées, ont donné le coup de sifflet de démarrage du groupe de travail « Activités physiques et sportives pour les séniors ». Les règles du jeu sont claires : médecins, sportifs, directeurs de maisons de retraite, éducateurs sportifs, ou encore mutuelles doivent trouver des moyens de lutter contre cette perte d’envie de faire du sport. L’enjeu est majeur puisqu’en 2040, un tiers de la population française aura plus de 60 ans.

Bien sûr, ce groupe de travail n’est pas le premier à plancher sur cette question. Plusieurs plans gouvernementaux ont déjà fait la promotion de l’activité physique chez les séniors. Le plan « Bien vieillir 2007-2009 » a par exemple déjà préconisé que les fédérations sportives s’adressant aux séniors bénéficient d’un soutien financier. Le Programme national nutrition santé a lui édité des guides pour les plus de 55 ans avec des recommandations d’activité physique. Mais, certains acteurs sont déjà passés à l’acte. C’est notamment le cas de la Bretagne, qui est un peu la région modèle. Pas moins de 50 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes emploient des éducateurs sportifs, trente « Parcours d’activités santé séniors » (P.A.S.S.) ont été créés. Le parcours santé, c’est une suite de 10 exercices qui vont, chacun solliciter et stimuler différemment les capacités physiques et cognitives de la personne âgée. Au centre du parcours santé, un jardin des cinq sens permet d’activer et de stimuler chacun des sens. Et l’ensemble des activités est mené sous le contrôle d’un éducateur sportif spécifiquement formé à l’entraînement de ce public.


Les résidents des maisons de retraite font les JO

Le docteur Michel Tregaro, médecin à la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Bretagne, qui est à l’origine des PASS, fait aussi figure de pionnier avec ses Jeux Olympiques des maisons de retraite. Depuis cinq ans déjà, les EHPAD qui ont recruté un éducateur sportif participent à des olympiades très spéciales. Au programme : basket, javelot, mais aussi pétanque ou encore jeu mémory. La dernière édition a réuni 36 Ehpad et 360 résidents. Le plus jeune concurrent avait 85 ans, le plus âgé 104 ans.

Ecoutez le Dr Michel Tregaro, médecin à la direction régionale de la jeunesse, des sports de Bretagne : « Quel que soit l’âge, la personne garde l’esprit de compétition. Et ils font toutes sortes d’épreuve. Ils ont même eu une initiation à la boxe ».

Et l’Observatoire de la santé de Bretagne a déjà mesuré les effets bénéfiques du développement de l’activité physique chez ces résidents : le nombre de chutes et de fractures a diminué, la liste des médicaments s’est un peu allégé, le recours à des soins de kinésithérapie est moins fréquent… Autant de facteurs qui témoignent d’une plus grande autonomie des personnes âgées.

Les performances bretonnes ne sont pas passées inaperçues. La ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, Michèle Delaunay, a fait un déplacement en mai dernier, en Bretagne, pour inaugurer un « Parcours d’activité santé séniors ». L’initiative du Dr Tregaro devrait donc faire école. D’autant que les preuves scientifiques des bénéfices de l’exercice physique chez les séniors ne manquent pas. Le premier organe à mieux se porter est le cœur. Avec le vieillissement, les vaisseaux ont une moins bonne capacité d’ouverture, ils apportent donc moins bien le sang et tous les composants tels que l’oxygène et sucre dont les muscles ont besoin. C’est en faisant du sport que l’on redonne aux vaisseaux la capacité de bien se dilater. « Et ce qui est le plus bénéfique, ce sont les activités qui mettent en jeu des masses musculaires importantes, comme la marche, le vélo ou encore la marche nordique, explique le Pr François Carré, cardiologue du sport au CHU de Ponchaillou à Rennes.

Ecoutez le Pr François Carré, cardiologue du sport au CHU de Rennes : « Il faut que la personne âgée fasse de la musculation une fois par semaine parce qu’il faut pouvoir porter son sac de commission.»

Retarder la dépendance plutôt qu’allonger l’espérance de vie
La liste des bienfaits de l’activité physique est en fait très longue : le sport améliore les capacités respiratoires, la force musculaire, le sommeil, aide à prévenir l’ostéoporose, la dépression, etc. Peut-on dire pour autant que c’est un moyen d’allonger l’espérance de vie ? « Les résultats des études les plus récentes semblent aller dans ce sens mais n’est-il pas plus raisonnable d’envisager que le principal but de la pratique régulière d’exercices physiques soit «d’ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie, en d’autres termes de retarder la dépendance », écrivait Daniel Rivière, chef du service de la médecine du sport, au CHU de Toulouse, et Président du groupe de travail mis en place par le gouvernement, dans la revue du Haut comité de santé publique.

Bien sûr, démarrer une activité physique à 70 ans ne fait pas des miracles et ne compense pas des années de sédentarité. Mais, tous les médecins du sport l’affirment : quel que soit l’âge auquel on commence, l’activité physique porte ses fruits. Et même l’adrénaline de la victoire est à portée de main. A 100 ans, un Français a remporté en septembre 2012 le record du cycliste centenaire le plus rapide du monde sur 100 km avec une moyenne de plus de 23 kilomètres par heure. Pour François Carré, « à cet âge, le plus impressionnant, c’est qu’il ait réussi à faire des tours et des tours sur une piste de vélo sans tomber. »

 

la randonnée  tout simplement  peut apporter un bien fait   inestimable ….et à la porté de toutes les

bourses , c est une activité non violente  que l on peut faire à son rythme 

DSCN9246

RANDONNÉE AUTOUR DE TARASCON SUR ARIEGE

DSCF1644

 

DSCF1789

DSCF1778

http://youtu.be/o5-oIgMhWF0

DSCF1785

le djebel SIROUA dans l ANTI ATLAS MAROCAIN…3304 METRES

LE DJEBEL SIROUA…3304 Metres  AVEC EN FINAL UNE ESCALADE DE 80 METRES

CLIQUER SUR LES VIGNETTES  OU SUR LA PHOTO POUR  OUVRIR L ARTICLE

Papyrandonneur's Blog PYRENEES ALPES ATLAS CASA MAROC CHOSES DE LA VIE

135_C

135_C

135_C

135_C

img013

135_C

135_C

135_C

DSCF3001

DSCF2972

DSCF2949

DSCF2985

Photos maroc 134

Photos maroc 132Photos maroc 133

Photos maroc 130

Photos maroc 119

Photos maroc 121

Photos maroc 114

Photos maroc 117

Photos maroc 112

Photos maroc 105

Photos maroc 095

Photos maroc 085

Photos maroc 084

Photos maroc 077Photos maroc 080

Photos maroc 070

Photos maroc 069Photos maroc 057

Photos maroc 037Photos maroc 039Photos maroc 046Photos maroc 049

Photos maroc 033

Maroc_Siroua_039

MA1SIRO_c
Maroc_Siroua_041

départ de BORDX le dimanche soir de Paques 2004 arrivée à Marrackech dans la nuit et accueilli par le guide responsable de la rando

Lundi matin 7 h direction Ouarzazate avec 2 minibus et nos bagages et le materiel et l intendance pour 4 jours d itinérance

Avant Ouarzazate on bifurque a droite pour s enfoncer dans  l anti Atlas et nous arrivons à Tamelnakoute ou nous allons passer notre 1 ere nuit  en gite chez  l habitant pour le 1 er repas un couscous d acceuil  nous permettant d avoir des sucres lents pour les efforts avenir

Mardi en route pour le village des Ait Tiga ou en Nos bagages et l intendance et le materiel sont  transportés par des muletiers et avec eux un homme important le cuisinier de l expédition,randonné tranquille pour une mise en jambe  coupée vers 12 h 30 par le repas deja pret car toute l…

View original post 775 mots de plus

LE CIRQUE DE GAVARNIE

circo-de-gavarnie

http://respyrations.com/author/respyrations/

LIEN SUR LE SITE A CONSULTER OU EST PRISE CETTE PHOTO

QUI SUIS JE D OU JE VIENS OU JE VAIS!!!!!!!

cliquez  sur le lien de relayage en rose sous le titre…ou sur une des photos miniatures

 pour ouvrir l article

Papyrandonneur's Blog PYRENEES ALPES ATLAS CASA MAROC CHOSES DE LA VIE

TONY 2
                          

 

 
DSCN0928
 
 

tout en survolant  Casablanca  c ‘est une partie de ma vie que je  survole 

Scan10069
 

le rdpt Mers Sultan haut lieu de Casa est aussi le quartier qui m a  vu naître

CASA103
CASA DU HAUT DU SACRE COEUR1
lLES DATTES ET LE LAIT

le lait et les dattes ,   symbole de d Accueil et de  Bienvenue  au Maroc « Marhba!! »

906im
Scan10070

une  autre période de ma vie celle  du devoir 

DSCN4828

le  hall de l entrée principale de l INDUS École Industrielle et Commerciale

DSCN4827

la cour de cet  établissement  fréquenté  jusqu’à  la  3eme technique 

L INDUS
DSCN4208
226su3 - Copie (2)

mon école primaire l  école Bugeaud et ce n est que 58 ans plus tard que mes pas viennent fouler cet  espace  ou j entends encore les bruits de récréations, et avec moi des amis eux  aussi  sont venus  apprendre  a lire et a écrire …..là !!

394768_2898274973576_1071169217_nle  scout de 19 ans

autant de lieux qui sont des symboles forts de mon appartenance  à cette…

View original post 751 mots de plus

WEEK END DES 17/18/03/2013 AULON ET VERS LE LAC DE BAREILLES OU DE BORDERES

http://youtu.be/x90zQTe7EzQ

DEPUIS LE CENTRE COMMERCIAL D IBOS VUE SUR LA CHAINE

DEPUIS LE CENTRE COMMERCIAL D IBOS VUE SUR LA CHAINE

DSCF0970

Une Luminosité !! nous  sommes à  environ 25 kms

DSCF0973


nous roulons vers Saint Lary Soulan

DSCF0986

DSCF1083

le village d Aulon

DSCF1003

DSCF1008

ça y est c ‘ est parti !!

WEEK END A ST MARIE DE CAMPAN 01/02/2013

http://youtu.be/LVC3zXpk2mg

http://youtu.be/MPj-Wzjp3Ps

DSCF0855

DSCF0780

le silence blanc et le soleil qui se lève 

DSCF0767

le pic du Midi de Bigorre…souvent en vue

DSCF0761

DSCF0759

samedi départ vers le  refuge de Campana de Clotou

DSCF0736

descente difficile   30 à 40 cms de poudreuse et  aprés plus  bas dans la couche, neige  verglacée des

chutes précédentes, vigilance , mais sur 250m environ de dénivelés  on a souffert 

DSCF0733

Vendredi  après midi ciel couvert le pic du Midi du pic du Midi de Bigorre  dans les nuages depuis les

hauteur de Cabadur

DSCF0742

WEEK END RAQUETTES DANS LA VALLEE DU MARCADAU ET LE CIRQUE DE GAVARNIE

UN PEU AVANT D ARRIVER AU  CIRQUE

UN PEU AVANT D ARRIVER AU CIRQUE

PARKING A  GAVARNIE  SOLEIL POUR LA JOURNEE

PARKING A GAVARNIE SOLEIL POUR LA JOURNEE

LE CIRQUE DE GAVARNIE

LE CIRQUE DE GAVARNIE

IL NE FAIT PAS CHAUD AU DESSUS  DU PONT D  ESPAGNE

IL NE FAIT PAS CHAUD AU DESSUS DU PONT D ESPAGNE

CHAÎNAGES  A  LA RAILLERE

CHAÎNAGES A LA RAILLERE

PAS FACILE DE CIRCULER

PAS FACILE DE CIRCULER

Papyrandonneur's Blog PYRENEES ALPES ATLAS CASA MAROC CHOSES DE LA VIE

Citer le djebel TOUBKAL   haut ATLAS  4107m  le toit du MAROC

Apres le djebel SIROUA en avril 2004 dans  l Anti Atlas et d ou j avais vu  le massif  du TOUBKAL a cette époque  eneigé   l envie  était grande d y aller car aussi dans les pyrenées le VIGNEMALE  et le MONT PERDU avaient été gravis

 le TOUBKAL en berbere  veut dire : kal  la terre et toub  d en haut  oui c est a dire  la terre  d en haut donc le sommet le plus haut  de la chaine  et meme temps de l A frique du nord 4107 m

pour moi ce pas  seulement une  ascension ça été comme un pélérinage mon émotion est toujours tres forte quand je reviens au Maroc   j y suis né comme je  l ai dit sur un billet précédent  j yai vécu 40 ans  et a l arrivee au sommet il ny…

View original post 2 211 mots de plus

LE PIC DE MADAMET

RANDOS AU DESSUS DU PONT D ESPAGNE PIERREFITTE ET DANS LE VAL D AZUN

LA METEO N ETANT PAS FAVORABLE

IL A FALLU ETRE PRUDENT 

 EN RESTANT PLUS BAS

MAIS NOUS  AVONS NEANMOINS

MARCHE SOUS LA PLUIE

SURTOUT LE SAMEDI

LES DENIVELES SUR 3 JOURS

PAS TROP IMPORTANTS 

 MAIS LE  CONTACT AVEC LA NATURE 

TOUJOURS ENRICHISSANT EN ETANT

 DECONNECTE  MOMENTANEMENT

DU MONDE

ORCHIDEE  SAUVAGE

GENTIANES PRINTANIERES

LE PETIT ET LE GRD VIGNEMALE

LAC DE GAUBE

CASCADE DU PONT D ESPAGNE

RANDOS DU 01/02/10/2011 AU DESSUS DE LUCHON

SAMEDI  LE LAC VERT DANS LA VALLEE DU  LYS , PUIS DIMANCHE  LE SOMMET DU MONT NE   ….DANS LA VALLEE  D  OUEIL… ENSUITE LE LAC DE BORDERES  OU BAREILLES,  MAGNIFIQUES VUES  A 360 DEGRES  SUR LES PLUS HAUTS  SOMMETS  PYRENEENS  DU  SOMMET DU  MONT  NE VERITABLE BELVEDERE ..PIC DU MIDI DE BIGORRES, L  ARBIZON,   LE NEOUVIELLE ET LES PICS  A COTE ..ON APERCOIT BIEN DERRIERE ..PIC  LONGUE,  PUIS  PLUS  EN  AVANT   LA MURAILLE DE BARROUD ,LE PIC DU PORT VIEUX  ET L ANETO ..LES PAUSETS ET VERS L EST   TOUS LES  SOMMETS  ARIEGEOIS  AVEC DANS LE  LOINTAIN  LE MONT VALIER

LE  SOLEIL  ETANT LA  LA CARTE POSTALE  ETAIT  SUBLIME

la fille de VIGON vient de nous quitter

http://www.youtube.com/watch?v=xN5npvab54Q

ELLE  AVAIT  25 ANS QUELQUES  SOIENT LES CIRCONSTANCES  CEST DURE DE VOIR DES JEUNES PARTIR

 

 

RANDO VALLEE D ASPE 2 EME JOUR les cabannes et le lac d Ansabere la crete frontiere ,par l Espagne revenir par un sentier en contre bas longeant le lac de Achérito passer a la breche d Hanas et descendre par le HRP au parking de Lamary point de départ

SITUATION DEPUIS LE LAC D ANSABERT   LES CABANES  SONT PLUS BAS

 

 

PHOTO PRISE DEPUIS LA VOITURE  NOUS REJOIGNONS LE PARKING DE  LAMARY

 

 

 

LE  SOLEIL EST LA  LES NUAGES  AUSSI  PROFITONS DE POUVOIR  VOIR LES  AIGUILLES  D A NSABERT

 

NOUS SOMMES  AUX CABANES D ANSABERE

LE LAC D  ANSABERE

IL NE FAIT PAS CHAUD ET ON  S APPRETE A PATIR VERS LA CRETE FRONTIERE LE BROUILLARD NOUS  ATTEND

LE LAC D ANSABERE PENDANT  L  A SCENSION VERS LA CRETE FONTIERE MAIS LE CIEL SE COUVRE

 

LE REPAS PRIS  SUR LA CRETE BROUILLARD DENSE ET IL FAISAIT  FROID GANTS ET BONNETS

UN  APERCU DU LAC  D ACHERITO EN  ESPAGNE

 

LE LAC DE  ACHERITO DE DIFFERENTS  ENDROITS ETA  DES MOMENTS DIFFERENTS DE L INTENSITE DU BROUILLARD

 

  NOUS ALLONS VERS LA BRECHE D HANAS

 

DEPUIS LA BRECHE….IL NE RESTE PLUS QU  A DESCENDRE

 

 

PRISES DE VUES PENDANT LA DESCENTE DEPUIS LA BRECHE  DE CET ENDROIT LE GRD « V »  DU CENTRE DE LA PHOTO C EST LA BRECHE  D OU NOUS VENONS

 

 

 

 CE QUE NOUS  AVONS RENCONTRE TOUT AU LONG DE LA DESCENTE DEPUIS LA BRECHE….UNE COURSE QUI RESTERA MARQUE DANS LA  MEMOIRES DES » CAPRANDONNEURS  » TANT PAR  LA DIVERSITE  ET LA BEAUTE DU SITE, QUE PAR LES  SITUATIONS  METEREOLOGIQUES QUE NOUS  AVONS VECUES  ET LA NATURE DU TERRAIN A NEGOCIER

MERCI  A JACQUES  ET MAITHE

 

 

IT

 

ITINERAIRES DES  DEUX  COURSES

RANDO EN VALLEE D ASPE VENDREDI 1 ER JOUR descente des cretes sur le lac de Lhurs et retour au parking

LES SAXIFRAGES  LONGIFOLIA dans toutes leurs  splendeurs

 

ELLES ETAIENT LOIN DEVANT NOUS  SUR L AUTRE VERSANT  pour aller les voir de pres …cordes  descendeurs ,baudriers, et pitons …mais nous ne  sommes que des randoneurs

 

 

 

 

 

ET EN DESCENDANT NOUS ATTEIGNONS LA CIVILISATION DU MONDE DE LA MONTAGNE  ET L ACTIVITE AGRICOLE DE LA VALLEE

 

 

UN PETI COUP D OEUIL   EN ARRIERE

UN PETIT  COUP  D OEUIL EN ARRIERE

 

DEPUIS LE PARKING …LA VALLEE..AVEC LES  TRACTEURS ET LES PROPRIETES  AGRICOLE DE MONTAGNE

 

 

LE VILLAGE DE LESCUN

 

RANDO EN VALLEE D ASPE vendredi le 1 er jour de rando le lac de Lhurs juqu aux cretes du dessus

DEPART DU PARKING VERS LE  LAC DE LHURS

 

NOUS MONTONS ET DERRIERE NOUS LE PIC DU MIDI D OSSAU

 

 

 

 

 

 

EN COURS    D A SCENSION

 

 

LE LAC  DE LHURS

 

NOUS  FERONS  UNE HALTE A LA CABANE

 

SUR LES CRETES  AU DESSUS DU LAC DE LHURS

 

LE  LAC DEPUIS LES CRETES

 

RANDO AU DESSUS DE BETPOUEYJOUR 1 ET ORTIAC JOUR 2

 
 
Nous logions  au village  de Villelongue au dessus d Argeles Gazost…
 
1 er jour la neige  étant basse  nous s ommes partis de Betpouey avec pas  trop d illusions quand à la météo prévue  .Mais nous  nous  sommes dirigés vers le MOUNT AGUT . les conditions etaient fraiches et vers 12 h 30 au moment de manger  la neige s est mise à tomber  et bien sur  vite!! vite !! nous avons pris le chemin de la descente  ,mais à tarvers  des endroits ou  la  neige sur les arbres et tout autour  avait rendu plus que mythiques
 
 
 
 
 
Le 2 eme  jour ..apres une  chute de neige nocturne  nous sommes partis du refuge à pieds vers le village supérieur d  Ortiac  .Nous  avons chaussé  pour prendre la piste forestiere  qui meme aux  estives sur un plateau  tout blanc avec une poudreuse  vierge  et un silence   BLANC  reposant , au milieu de nonbreuses cabanes en dur. De la  nous  avions  au l oin le val d Azun  et le Pibeste  et de plus pres   le Viscos
 
le repas fut apprécié au soleil …..mais le temps commencait a se recouvrir .etnous  avons pris le chemin du retour …un week end ou la neige  givrait  tout       
 
 
 
 

LE DJEBEL MGOUN 4 EME ET 5 EME JOURS

21 septembre

4 EME 5 EME JOURS DU DJEBEL MGOUN

    [dailymotion id=xabctq] j

Jours  4 et 5  …2 jours de nouvelles découvertes qui…nous ont fait redescendre vers ….la végétation ….vers la vie tant …végétale …animale …..q humaine …nous avons laissé le milieu  minéral que vous avez  vu …….

  

              mais ces retrouvailles  avec la vallée …..se sont faites par des parcours  ou bien entendu en montagne     …nous montons et nous descendons….par des cols

 

   jour 4  OULIMIT ….IFRI N AMGOUR SALN …par le sentier de …TIZI N TANOUT  et bivouac au pied  du col  de de …AIT  IMI…la  nous laisons derriere nous …le M goun  ..sa ligne de crete ….et les sommets environants ……par contre nous avons ..une vue magnifique …sur le col de ..TAKERDIT …et son plateau…..d ou nous sommes partis  pour………. l  ascension la  veille …..et nous traversons des estives …ou des nomades du ………………….djebel SHARRO …sont venus en transhumance …nous  pouvons voir   leurs installations …cabanes en pierres …four à pain … nous avons fait la  tranquillement ….300m  de positif …et de  …négatif ….il fallait récupérer de la veille …

  

 jour 5…N  AMGOUR SALN…..au village  D  IDOUKADENou la   nous étions en gite ….nous  avons pu nous refaire une santé ..douches   bon couscous ..et bonne nuit …..mais au  paravent  nous avions bivouaqué  au pied  du col des AIT IMI….et sommes passés  au village du même  nom …col très minéral à 2910 m mais vue magnifique sur la  vallée …nous retrouvons la végétations et  cultures maraichaires …des genévriers ….certains plus que centenaires …..et dans le  villages  des AITS  IMI ….comme de partout dans la vallée des   …noyers ….également tres vieux ….et  aussi   de l eau    gérée par des  séguias …..un système d irrigation…composé de petits canaux qui distribuent ..équitablement   cette eau   car chaque famille du village possède un bout de terre cultivable et  les villages ne sont pas la par   hasard ….il y a de  l eau  source de vie  

 

ce jour la nous avons eu   400 m de positif  et  prés de 1100 m de  négatif

 
DSCN5010
DSCN5000
DSCN4991
DSCN5021
DSCN5023
DSCN5028

DSCN5024

noyers plus que bi ou tri centenaires

DSCN5054

 on a rejoint la vallée

ASCENSION DU SOMMET …LE DJEBEL M GOUN ..

 

 

              Le  sommet  du djebel  M goun  etait incertain au soir du 2 eme  bivouac sur le plateau du Takerdit ..à  21h  l orage  etait toujours la    mais le lendemain au petit matin levé   à  3 h  depart   à la frontale  à 4 h  …..le ciel etait étoilé ………

 

     nous  avions   1150 metres de positif    et …1500 de negatif    dure etape   pres  de 9h 50 de marche  et a  4000 metres sur la crete un fort vent ….qui pouvait nous faire basculer a certains moments a 200metres plus bas ….

 

                             la  joie fut immmense lorsque nous  sommes arrivés….au Cairn   sommital   apres le SIROUA ….LE     TOUBKAL ….VOILA LE M GOUN ….2eme plus haut  sommet de      …..L AFRIQUE DU NORD …..apres le ….TOUBKAL…. plus endurant  que ce dernier …plus long ….et  ensuite   …nous avons pu faire  la descente  sur  OULILIMIT……par     des éboulis  et en suivant …l oued  M goun   qui prens sa source dans le massif………beaucoup

 

            d émotions    la  haut!!!!!!!!!!!!!!!LE MAROC EST UN BEAU  PAYS ……..

 

 

DSCN4830

 

voici le  sommet du M ‘ GOUN

 

 

DSCN4822

me voici  au  sommet

 

 

 

 

DSCN4826

 

et voici le groupe

ASCENSION DU DJEBEL MGOUN DANS LA VALLEE DES AITS BOUGMEZ …DANS LE HAUT ATLAS …LE SOMMET A 4068M

 

 

RANDO DANS LE MASSIF DU M GOUN

 

  Jours 1 et 2  mise en jambes le jour 1  jour 2  1050m de positif et 450 m de negatif jour 2 un orage qui dura toute la nuit pouvant compromettre  l ascencion du   sommet

RANDO LES 21 22 23 24 …O5…2009 AUTOUR DE FONT ROMEU

     AUTOUR DE  FONT  ROMEU  
 
Hébergé  à ODEILLO VIA ……

A LA …CHOUETTE

balades aux  lacs de s Bouillouses estany DE LA Pradella  estany  Larg   estany Négré  carte de la région 
estany de Lanos par le sentier de la Coma de  Joan..la maison des ingenieurs et retour par le gr 7
les gorges du Segre 
balade  autour de  Mont Louis   

LE PIC DU CLIERGUES PRES DU MONT D ORE

 
 
             le pic  du CLIERGUE….nous sommes en Auvergne ……..nous logions   au Mont d Ore….ville thermale ……d ou le départ de la rando  s est fait depuis le gite
 
 
bien qu étant  dans le massif central ….comme vous pourrez le voir  c est également …..un espace ou la raquette   y trouve …..sa place……..le PUY DE SANCY  n est pas trop loin ……mais il nous fallait un peu plus de temps ………mais la nature nous révèle toujours ses merveilles     ….ou que nous  soyons !!!!!!!

 

WEEK END RAQUETTES EN VALLEE …D ASPE


Week end somport 2
envoyé par papyrandonneur LA MONTAGNE CA NOUS GAGNE …..MAIS CA SE GAGNE

ARREN MARSSOUS

         AU COL DU SOULOR……vers le pic de Bazes

 
AU DESSUS DU LAC …. D ESTAING …..vers le col d Hileou……
 
 
BARREGES …apres la station de sky ..sur le GR10…vers  le lac d escoubous 
 
 
              http://www.dailymotion.com/papyrandonneur/video/13346308  cliquez  sur  l adresse  de dailymotion    et laisser   
 
                                            vous bercer par les paroles de la montagne de JEAN FERRAT
                                                       
                                                                           
 
 

Discussion sur le djebel SIROUA dans l ANTI ATLAS MAROCAIN

Citer le djebel  SIROUA  dans l anti ATLAS 3500 m

depart de BORDX le dimanche soir de Paques 2004 arrivee a Marrackech dans la nuit et accueilli par le guide responsable de la rando

Lundi matin 7 h direction Ouarzazate avec 2 minibus et nos bagages et le materiel et l intendance pour 4 jours d itinerance

Avant Ouarzazate on bifurque a droite pour s enfoncer dans  l anti Atlas et nous arrivons a Tamelnakoute ou nous allons passer notre 1 ere nuit  en gite chez  l habitant pour le 1 er repas un couscous d acceuil  nous permettant d avoir des sucres lents pour les efforts avenir

Mardi en rte pour le village des Ait Tiga ou enfin de soirée en arrivant nous apercevons le bivouac installe car il faut préciser que nous avions avec nous le sac de la journee nos bagages et l intendance et le materiel sont  transportés par des muletiers et avec eux un homme important le cuisinier de l expeditio

,randonne tranquille pour une mise en jambe  coupée vers 12 h 30 par le repas deja pret car toute l équipe prend un chemin different pour nous devancer et avoir pour nous,  a mettre lespieds sous la table

Le mecredi on se dirige vers le col d Aghiga ou la nous approchons du massif ou se trouve LE  SIROUA que l on apercoit de loin et il est eneige ,on a eu un temps normal ensoleille mais en altitude les soirees sont fraiches et la toilette dans le torrent est spartiate, mais ça fait du bien apres une bonne journee de marche , et comme tous les soirs en attendant le repas nous avons une animation spontanee par les muletiers  chants danses et musiques berberes auquels nous participons et qui qelque part nous rechauffe en bougeant car il ou tout juste chaud ou a peine froid

Le jeudi les choses sérieuses nous attendent l ascension du SIROUAla troupe se met en route le temps  est moyen on attaque tout doucement la monté mais les nuages eux aussi sont presents il faut se couvrir et on sort l équipement d hiver les conditions sont les memes ace moment que celles que nous avons dans les Pyrenees  et oui!!!  c est la MONTAGNE  elle est identique de partout et nous continuons les neves sont presents sur les pentes pas encore sur la notre et quelle joie pour NELLY qui est une mamy heureuse de passer le cap des 3000 metres pour la 1 ere fois pose de congratulations et photos ça en vaut la peine ce n est pas tout le monde qui passe 3000  .

Le chemin se poursuit la pente augmente progressivement et tout le monde avance et notre Jacques  l unique avec le guide de l expedition rythment le pas pour que tout le monde puisse  acceder au col qui qui est avant le sommet que avons devant nous et ou un rocher d au moins 80 metres s eleve il ne fait pas si chaud et le temps est moins que moyen .On fait une pose au col pou souffler et on attaque le dévers ascensionel  qui mene au pieds du rocher il  est un peu eneige mais ça passe.

Il presque midi et nous arrivons au pieds du rocher il est impresionnant  nous laissons les sacs en bas  leguide a commence l escalade car la il faut mettre les mains et il est aide par le cuisinier pour nous indiquer les passages et le vide augmente nous ne sommes pas encordés et a un passage délicat que nous sommes obligés de prendre c est le guide qui sert de main courante.

Obligé de passer par cette voie parceque la face nord est verglacée et ce passage si on ne connait pas l itineraire est casiment impossible a trouver seul 

arrive au sommet on voit tout ce que l on a grimper et en face de nous eneigée egalement la chaine du haut ATLAS mais asez loin avec le sommet le plus haut  AFRIQUE DU NORD le TOUBKAL 4107 metres impossible a faire a l époque ou nous y étions trops de neige

on descend du rocher on mange au bas et on prend le chemin de la déscente alors la avec une météo exécrable ,au milieux de nves car nous sommes cote nord et descente est longue et ventée vers  les bergeries dAziwn a 2400metres ou le bivouac est installé et  ou nous attend une collation avec diverses boissons chaudes 

on en avait besoin , le  repas du soir la aussi nous réchauffe car dehors il fait -3  et sous la toile pas plus que 4 ou 5 au dodo au chaud

voila en gros la ballade d une douzaine damis a travers ce parcours ou nous avons découvert pour certains la vie, les gens de cette regions du Maroc leurs  coutumes , leur hospitalité leur systeme de cultures en etages , le saffran, la maniere de cuire et de faire le pain, et le sourrire des nonbreux enfants 

j ai dit pour certains car pour  d autres ce n était pas la 1 ere fois qu ils venaient au  Maroc mais pas dans la condition ou nous etions

Le samedi retour sur Marrackech bonne douche à l hotel ou nous sommes arrivés vers 16 h

puis ballade en ville  casse croute au restau avec le guide  visite de la place DJEMA EL FNA unique au monde dans son genre pou ma part je connais et connaissais bien pour y avoir ete trés souvent

Le dimanche matin visite de la médina de Marrackech et ses souks et boutiques avec achats souvenirs  et apres manger direction l aéroport de la Menara pour atterir a Mérignac

Beau sejour et belle camaraderie et bons souvenirs

papy randonneur

 

 

 

Discussion sur LE DJEBEL TOUBKAL au MAROC pres de MARRAKECH

Citer le djebel TOUBKAL   haut ATLAS  4107m  le toit du MAROC

Apres le djebel SIROUA en avril 2004 dans  l Anti Atlas et d ou j avais vu  le massif  du TOUBKAL a cette époque  eneigé   l envie  était grande d y aller car aussi dans les pyrenées le VIGNEMALE  et le MONT PERDU avaient été gravis

 le TOUBKAL en berbere  veut dire : kal  la terre et toub  d en haut  oui c est a dire  la terre  d en haut donc le sommet le plus haut  de la chaine  et meme temps de l A frique du nord 4107 m

pour moi ce pas  seulement une  ascension ça été comme un pélérinage mon émotion est toujours tres forte quand je reviens au Maroc   j y suis né comme je  l ai dit sur un billet précédent  j yai vécu 40 ans  et a l arrivee au sommet il ny avait pas que la  satisfaction d y etre physiquement monté mais beaucoup de souvenirs et beaucoup de de choses!!!!!!!!!!

la décision prise au mois d aout et départ de bordeaux le 24 sept

Acceuil  chaleureux  a  l aéroport de la Menara  a Marrakech par Brahin notre guide qui me souhaite la bien venue  et que la paix soit avec moi c est a dire en arabe  MARHABA   et la paix SALAM   tout un symbole !!!! et j ai repondu  CHOUKRAN et SALAM AL EKOUM  c est a dire merçi et bonjour a tous  Par mes paroles en arabe ,une partie de l ambiance entre les randonneurs et le guide et toute son équipe etait deja amorcée

 arrivee a Marrakech et accueil par Brahim  guide et responsable de la rando qui nous conduit a l hotel et visite le dimanche 25 09 pendant l apres midi de de la place djema el fna

 le 26 départ pour l Oukai meden par la vallée de l Ourika ou  la montagne  s annonce avec ses villages berberes accrochés a flan de pentes 

 l Ouka comme on le dit dans la région est la seule station de ski du massif a 2400met c est de la  que randonneurs au nbre de 12  . muletiers cuisinier et guide se mettent en marche pour un séjour de 5 etapes et quelles etapes!!!!!!

avant toutes choses Brahim nous demande que chacun de nous se présente

 Genevieve Elodie Eric Fabien Dominique de Bordeaux Fernand Therese Micheline  Dominique de la Rochelle Barbara et moi meme formons ce groupe homogene  et  a 99   0/0  pyreneistes

 ça y est !!1er jour c est parti pour le village d Imsker en passant par Tidili et Tinoughar  et nous cotoyons des genevriers  plus que centenaires si ces villages sont la sur notre chemin c est qu il y a de l eau qui permet donc des cultures en étages ou la terre est retenue

 par des murs de pierres qu il faut entretenir en permanence

tout au long de l existence et qui permet la vie de des humains qui les habitent ainsi que celle des animaux domestiques

 nous allons retrouver le meme étagement de la végétation  en montagne  que dans les pyrenées  donc ce 1 er jour nous sommes avec de la végétation appropriée a  l Atlas

le repas de midi se passe a l ombre des noyers nonbreux a cette alltitude au bord  d un torrent  et magistralement préparé et présenté comme le seront tous les autres durant le treak

il est a noté que nous sommes en période de ramadan et que le cusinier  les muletiers et Brahim ont du mérite car ce  nest pas facile pour eux d assumer leurs responsabilitées pour assurer notre confort et notre séjour  nous repartons pour imsker ou la nous avons droit a un gouter thé a la menthe café pain confiture etc……le rituel de ce 1 er jour sera toujours le meme pour les autres bien sur le repas du soir préparé avec autant d attention 

lle 1 er jour beaux paysages dépaysants et nous avons fait 1460 m de negatif et 290 de positif

jour 2  départ pourTizi Ouzen et nous coupons la vallée d Imlil au village de Imi Oughald a 1360m  et nous attaquons la vallée d Azaden avec de la végétation broussailleuse   LES COUSSINS  DE L ATLAS  épineux en formes de demie spheres que les chevres nombreuses  apprecient

le col de Tizi Tacht a 2200 est en point de mire Il fait chaud!!!!mais sans plus nous faisons des pauses ou nous avons également des fruits secs et  en cas 

nous nous rendons par le col a  A Tizi Ouzen ou a 12 h environ on s est arreté pour le déjeuner dans un gite d étapes pas encore en service  sur le toit des maisons en pisé des noix et le broux séchaient au soleil 

le long de ces vallées le moindre harpent de terre est travaillé cultivé soit des jardins potagers des vergers pommiers et cognacés   cette méthode  de culture date depuis des siecles vers 16 h 30 environ nous arrivons a Tizi Ouzen a 1850m et nous prenons nos quartiers au gite qui lui est confondu avec les habitations de villageois nous sommes au coeur meme du village berbere avec la vallée en bas l oued et les cultures une belle journée ayant faits 1455 de + et 64o de – et le soir qui tombe avec sa fraicheur montargnade que nous connaissons mais ici elle  a une autre saveur a cause du dépaysement et beauté du site

traditionel repas du soir  puis dodo!!!!!!!!le lendemain commenceront les choses plus serieuses

le jour 3 lui va commencer a aborder la haute montagne et nous laisserons derriere nous  toutes vegetations ou presque car les coussins de l Atlas sont toujours la  et au petit matin nous voyons s éloigner le village qui nous a hébergé et la on commence  a monter la vallée du Tizzi Taddate qui est l oued qui  l irrigue nous traversons des estives Azib Tizi Ouarhrou et Azib Tamsoult  et a ce moment notre guide salue un berbere qui monte mais tres rapidement et quand nous arriverons au refuge nous nous apercevrons que c etait le gardien qui nous a devancé de son pas montagnard plus rapide que le notre et il n etait pas d une 1 ere jeunesse . nous avons eu a négocier le verrous des  cascades de  Tamasoultes magnifiques chutes qui coulent depuis des siecles on fait une pause  et on a repris la monté ou des chevres qui étaient plus haut  nous ont provoqué une belle chute de pierres  on s est collé contre la parois et assez tot nous sommes arrivés au refuge LEPINEY ou j usquau repas du soir on eu du temps libre pour admirer et écouter le silence de la montagne et comme un paradoxe c est un silence qui nous parle a l interieur de nous memme cette journée 1250 m de  positif mais un peu plus raides et 500 de negatif

mais ce soir la une petite inquietude le brouillard montait de la vallée que nous avions quittée et il yavait des fenetres!!!!!  mais????

jour 4  au lever  la mer de nuages se  maintient dans la vallée et apres avoir pris le petit dej nous partons confiants coté météo pour aborder tout d abord le col d Aguelzim et la le paysage devient de plus en plus haute montagne

le col nous fera basculer vers le refuge NETLER il est a 3500 m et on y accede par 80 lacets face a la pente, le temps est au plus beau  la montagne de plus en plus rude et et la pente plus raide ,mais avec le pas  de Brahim notre guide , qui a su adapter tout au long du  treak en fonction des circontances du terrain, le rythme ,pour que tout le monde puisse pavenir  a l objectif du moment,nous atteignons lecol  d ou nous découvrons la vallée tout en bas  d Imlil et le sentier qui nous y menera le lendemain 

mais il ya aussi tous ces ces sommets qui culminent entre 3800 et 4000 nous sommes la devant une carte postale grandeur nature exceptionelle , nous faisons une pause a cet endroit en savourant toute la plénitude de  l endroit et la grandeur du décor!!!!!! 

depuis le col nous apercevons le sentier qui nous conduira au refuge Netler  il nous reste 300 m de descente et nous arrivons au refuge   ou la nous attend sous une tente caidale  le déjeuner et ensuite nous installons le bivouac pou la nuit car nous ne logeons pas au refuge meme, il ya du monde!!!!!qui des l aube le lendemain se retouvera su la pente de celui pour qui nous sommes la 

nous avons un moment de détente en attendant le repas du soir et chacun fait ses petites affaires dans un cirque montagneux ou coule  l oued Imlil qui a donné le nom au village ou nous coucherons le lendemain qui se situe 1500 m plus bas pour cette journée nous totalisons que 400 de positif et 300 de negatif

apres le repas du soir nous allons vite au lit car le lendemain lever 4 h et depart 5 h !!!!!!!!!!

jour 5 pas facile de se lever,!!!!la nuit a été moyenne, le  ciel est étoilé  bon presage pour les montagnards . comme d hab apres le petit dej nous partons vers le DJEBEL TOUBKAL

Il fait bon, le pas de Brahim est régulier  les frontales scintillent et nous avancons  dans le petit matin encore sombre .Cette fois ci Brahim  a pris avec lui Mohammed un muletier qui est serre file nous grimpons pendant 1 h 30 en silence car il fautgarder le souffle et le jour va commencer a pointer il ne fait pas froid le pourcentage de la pente est raide ,nous faisons des pauses en consequences nous avons passés un cahos  de nuit que nous découvrirons a la déscente

avant d atteindre la crete qui se dessine devant nous le terrain est rude et nous sommes vers 3800   , 3900  et je ressents l effet de la raréfaction de l oxygene en altitude ouf!!!!!encore un effort  conditioné par le pas de Brahim  qui se met un point d honneur  a ce que tout le monde puisse atteindre le sommet  il connait bien le terrain et a appris en 4 jours a nous connaitre

nous arrivons sur la crete et la ça commence a devenir grandiose la vue sur l Anti Atlas bien degagé  avec le djebel SIROUA que j ai reconnu facilement une pause  d un quart d heure pour contempler et admirer l imensité du lieu et reprendre des forces pour attaquer la crete qui mene au sommet

il nous reste environ 150 a 200 m de denivellée il y a du monde qui monte,donc depuis le col qui precede le somet la pente est plus douce et l acces plus facile e,  a 9 h du mat sous un soleil radieux tous ensenble la main dans la mains un peu en ratelier de face car le sommet presente une aire assez vaste, nous arrivons au 4107 metres de la borne sommitale materialisée par une pyramide metallique que l on a aperçu de plus bas

pour moi l émotion est grande!!!!! car ce sommet represente a titre perso tout un symbole et la joie du grouppe est collective sans précedent

nous resterons sur le sommet environ une 1/2 h pour des photos , admirer ,se reposer,se substanter ,et se préparer a descendre

la descente délicate en fonction de la pente surtout des cailloux qui roulent sous le talons a certains endroits mais c est la ou Mohamed rempli a merveille son role en indiquant tout au long de la descente les endroits de passages les plus appropriés et veille a la sécurité de ces passages

nous descendons tranquillement avec quelques pauses pour récupérer tout en admirant le paysage que nous  n avions pas vu le matin  car il faisait noir , et normalement  nous nous approchons du bivouac il fait chaud le soleil est dans. Nous découvrons  au passage le chaos passé le matin, on commence avoir le refuge en bas en laissant derriere nous le maitre des lieux puisqu il est le plus haut sommet de l Afrique du nord   le TOUBKAL qui est la depuis des millenaires  dans l apre duretée de la haute montagne avec ce quelle comporte de magnififique et de beau ,et en face de ce bonheur grandiose il nous faut etre humble  car nous sommes en comparaison  TOUT PETITS

au bout de 7 h nous voila rendus au camp de base  tous contents tout s est bien passeé et la récompense dans l effort éait au RDV

nous déjeunons et tout de suite apres nous prenons le chemin de la descente qui nous mene a Imlil qui nous fait découvrir la vallée et nous retrouvons la vie avec les villages les cultures et vergers nous passons au marabout de Sidi Chamarouch

un marabout et l endroit ou est enterré le saint qui porte son nom et ou on y vient a

titre collectif ou individuel en pélerinage

vers 17 h nous arrivons a Imllil  via Tadermou ou nous attend un acceuil chaleureux le thé et les messelmens sont prets (messelmen  crepes marocainnes ) nous sommes la dans un refuge 4   ou la vue est magnifique en plein coeur du village nous sommes entourrés

de petits sommets  et de torrents et tout est vert

rude journée  1000m de positif 2500 de negatif et environ 17 kms

 la soirée se termine par un  couscous de cloture  tout le monde est moulu mais content!!!!!

 ce soir nous dormirons tres bien!!!!!!

le 6 eme jour est consacré au retour sur Marrakech cette fois ci en passant par ASNI la vallée parralelle a de celle de L OURIKA  a qui nous a mené au départ de la rando  a l OUKA  retour a l hotel ou nous retrouvons la civilisation  

l apres midi on a completé la visite de MARRAKECH et fait  qelques achats de souvenirs   et a 19 h nous nous retrouvons a la KOUTOUBIA ou nous avions tous RDV avec Brahim pour un ultime repas et ensuite nous nous sommes dit  au revoir  en fonction des horaires de départs differents du lendemain dimanche 

La boucle etait faite  pour moi LE DJEBEL  TOUBKAL aussi et le plus important a été l ANBIANCE AMICALE ET SOLIDAIRE DE CE GROUPE

et au sommet  JE ME SUIS REDIT   ELLE N EST PAS BELLE LA VIE !!!!!!!!!!!!

REFUGE DE CAMPANA DE CLOTOU EN PERIODE NON GARDE

oui  le dernier week end de mars 2004 avec une bande d amis on a fait une rando Raquettes sportive

on a laisse les voitures le samedi matin au virage du garet qui se trouve sur la route qui va a la mongie 

nous avions environ 12 a15 kgs sur le doS le refuge de campana de clotou non garde en cette periode il a fallu tout monter  intendance couchage  rechaud pour faire la soupe mais en  tant que bons girondins on a pas oublie le foie gras ,que  l on a presente pour le service sur une pelle a neige  que l on emporte avec le matos encas d avalanches

la journee du samedi consacree a atteindre le refuge sans eau ni electricite  pour faire la soupe  ou le peit dej il faut faire fondre la neige car l eau que l on a on la garde pour boire

apres le repas du samedi soir et une bonne nuit le dimanche reveil spartiate le refuge qui peut prendre22 personnes en avaient 27 donc comme on dort tous ensemble et que la regle en montagne est de loger tout le monde ils y en avaient qui ont dormi sur les tables du refectoire en bas

tiolette avec des lingettes c est beau le progres petit  dej copieux et depart a 8 h 30 vers le col de bastanais le temps magnifique vue superbe du col assez hard a atteindre  mais quelle joie et quel souvenir encore  j en ai pris plein les yeux  le silence et le manteau blanc ensolleile et de part et d autre du col s il y a des connaisseurs le pic de Bastan et le pic de Portarras

vers 10h 30on a entrepris la descente si on a rencontre 4 a 5 personnes en descendant c est beaucoup  ce n est pas les champs elysees 

on fait pres de 1200 metres de denivelles dans le week end et le dimanche soir on a bien dormi sans avoir besoin de quelque chose pour accrocher le sommeil

voila un week end bien rempli

A +2021 raquette http://spaces.msn.com/members/montagnardraquettes/

135_C135_C

135_C 135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

foie gras  sur une pelle à neige au refuge de Campana de Clotou

 pour agrandir les photos cliquer dessus

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

135_C

%d blogueurs aiment cette page :