Posts tagged ‘MONTAGNE’

WEEK END A ST MARIE DE CAMPAN 01/02/2013

http://youtu.be/LVC3zXpk2mg

http://youtu.be/MPj-Wzjp3Ps

DSCF0855

DSCF0780

le silence blanc et le soleil qui se lève 

DSCF0767

le pic du Midi de Bigorre…souvent en vue

DSCF0761

DSCF0759

samedi départ vers le  refuge de Campana de Clotou

DSCF0736

descente difficile   30 à 40 cms de poudreuse et  aprés plus  bas dans la couche, neige  verglacée des

chutes précédentes, vigilance , mais sur 250m environ de dénivelés  on a souffert 

DSCF0733

Vendredi  après midi ciel couvert le pic du Midi du pic du Midi de Bigorre  dans les nuages depuis les

hauteur de Cabadur

DSCF0742

Publicités

LE LAC BLEU ET LE PIC DU MIDI DE BIGORRE RANDONNEE DANS LES PYRENEES

Samedi 25 aout

  départ du parking du chiroulet pour  aller  au lac bleu  puis  passage au col bareilles descente vers  

l esponne pour rejoindre le parking de  départ 

environ 1200 metres de dénivelée

montée au lac bleu dans le brouillard 

                                     

                                                         le lac  bleu                                              

                                                                       dimanche 26 aout en route pour le pic du midi de

bigorre ….départ depuis le col du tourmalet, itinéraire par la piste et  ensuite pour l accés  au sommet

par le  sentier un peu raide  

                                                        mer de nuages en prime sur le parcours

sur la terrasse de l observatoire un des plus haut d  europe  2872 metres  la nous  avons fait 800

metres de dénivelée

depuis le  sommet  vue sur  le mt perdu et les sommets du cirque de gavarnie

 

LE PIC DE MADAMET

L ASCENSION DU NEOUVIELLE

toujours le lac d Orédon  en fin de soirée

la montagne depuis le lac d Orédon au lever du soleil

le lac d Aubert point de départ de la rando la hourquette d Aubert (le mot hourquette signifie col )

le lac d AUBERT et la commence l ascencion

lacs d Aubert et d Aumar

la neige commence a apparaitre

vres la breche de Chausenque et le sommet à  gauche

le VIGNEMALE depuis le sommet du Néouvielle

panorama sur les somets du cirque de Gavarnie

VIDEO 2 EME PARTIE WEEK END ARAGONAIS

WEEK END EN ARAGON VERS ESCALONA ET AINSA

    
 
 
 
 
 
le  vendredi 4 juin direction vers  Fiscal et Boltana  et rando vers le village abandonné de JANOVAS et encours de chemin des
coquelicots   à perte de vue
 
le samedi 6 juin   ascension du grand SESTRALES  visite du village de BETSUE 
 
du SESTRALES  magnifique vue sur le mont PERDU  et toute la chaine  vers GAVARNIE
 
le dimanche  le temps a touné a la pluie ,nous  avon fait l entré e du canyon  D ANISCLO et les gorges pour voir  d en bas les 2 SESTRALES  LE MT  D OTTO . puis nous avons visité  le village de BUERBA   et  AINSA la vieille  ville  avec toile de fond  LE MONT PERDU   LES TRES MARIAS  et  la PENA MONTAGNESSA et  le  lac de MEDIANO

LE DJEBEL MGOUN 4 EME ET 5 EME JOURS

21 septembre

4 EME 5 EME JOURS DU DJEBEL MGOUN

    [dailymotion id=xabctq] j

Jours  4 et 5  …2 jours de nouvelles découvertes qui…nous ont fait redescendre vers ….la végétation ….vers la vie tant …végétale …animale …..q humaine …nous avons laissé le milieu  minéral que vous avez  vu …….

  

              mais ces retrouvailles  avec la vallée …..se sont faites par des parcours  ou bien entendu en montagne     …nous montons et nous descendons….par des cols

 

   jour 4  OULIMIT ….IFRI N AMGOUR SALN …par le sentier de …TIZI N TANOUT  et bivouac au pied  du col  de de …AIT  IMI…la  nous laisons derriere nous …le M goun  ..sa ligne de crete ….et les sommets environants ……par contre nous avons ..une vue magnifique …sur le col de ..TAKERDIT …et son plateau…..d ou nous sommes partis  pour………. l  ascension la  veille …..et nous traversons des estives …ou des nomades du ………………….djebel SHARRO …sont venus en transhumance …nous  pouvons voir   leurs installations …cabanes en pierres …four à pain … nous avons fait la  tranquillement ….300m  de positif …et de  …négatif ….il fallait récupérer de la veille …

  

 jour 5…N  AMGOUR SALN…..au village  D  IDOUKADENou la   nous étions en gite ….nous  avons pu nous refaire une santé ..douches   bon couscous ..et bonne nuit …..mais au  paravent  nous avions bivouaqué  au pied  du col des AIT IMI….et sommes passés  au village du même  nom …col très minéral à 2910 m mais vue magnifique sur la  vallée …nous retrouvons la végétations et  cultures maraichaires …des genévriers ….certains plus que centenaires …..et dans le  villages  des AITS  IMI ….comme de partout dans la vallée des   …noyers ….également tres vieux ….et  aussi   de l eau    gérée par des  séguias …..un système d irrigation…composé de petits canaux qui distribuent ..équitablement   cette eau   car chaque famille du village possède un bout de terre cultivable et  les villages ne sont pas la par   hasard ….il y a de  l eau  source de vie  

 

ce jour la nous avons eu   400 m de positif  et  prés de 1100 m de  négatif

 
DSCN5010
DSCN5000
DSCN4991
DSCN5021
DSCN5023
DSCN5028

DSCN5024

noyers plus que bi ou tri centenaires

DSCN5054

 on a rejoint la vallée

ASCENSION DU SOMMET …LE DJEBEL M GOUN ..

 

 

              Le  sommet  du djebel  M goun  etait incertain au soir du 2 eme  bivouac sur le plateau du Takerdit ..à  21h  l orage  etait toujours la    mais le lendemain au petit matin levé   à  3 h  depart   à la frontale  à 4 h  …..le ciel etait étoilé ………

 

     nous  avions   1150 metres de positif    et …1500 de negatif    dure etape   pres  de 9h 50 de marche  et a  4000 metres sur la crete un fort vent ….qui pouvait nous faire basculer a certains moments a 200metres plus bas ….

 

                             la  joie fut immmense lorsque nous  sommes arrivés….au Cairn   sommital   apres le SIROUA ….LE     TOUBKAL ….VOILA LE M GOUN ….2eme plus haut  sommet de      …..L AFRIQUE DU NORD …..apres le ….TOUBKAL…. plus endurant  que ce dernier …plus long ….et  ensuite   …nous avons pu faire  la descente  sur  OULILIMIT……par     des éboulis  et en suivant …l oued  M goun   qui prens sa source dans le massif………beaucoup

 

            d émotions    la  haut!!!!!!!!!!!!!!!LE MAROC EST UN BEAU  PAYS ……..

 

 

DSCN4830

 

voici le  sommet du M ‘ GOUN

 

 

DSCN4822

me voici  au  sommet

 

 

 

 

DSCN4826

 

et voici le groupe

ASCENSION DU DJEBEL MGOUN DANS LA VALLEE DES AITS BOUGMEZ …DANS LE HAUT ATLAS …LE SOMMET A 4068M

 

 

RANDO DANS LE MASSIF DU M GOUN

 

  Jours 1 et 2  mise en jambes le jour 1  jour 2  1050m de positif et 450 m de negatif jour 2 un orage qui dura toute la nuit pouvant compromettre  l ascencion du   sommet

RANDO LES 21 22 23 24 …O5…2009 AUTOUR DE FONT ROMEU

     AUTOUR DE  FONT  ROMEU  
 
Hébergé  à ODEILLO VIA ……

A LA …CHOUETTE

balades aux  lacs de s Bouillouses estany DE LA Pradella  estany  Larg   estany Négré  carte de la région 
estany de Lanos par le sentier de la Coma de  Joan..la maison des ingenieurs et retour par le gr 7
les gorges du Segre 
balade  autour de  Mont Louis   

WEEK END RAQUETTES EN VALLEE …D ASPE


Week end somport 2
envoyé par papyrandonneur LA MONTAGNE CA NOUS GAGNE …..MAIS CA SE GAGNE

ARREN MARSSOUS

         AU COL DU SOULOR……vers le pic de Bazes

 
AU DESSUS DU LAC …. D ESTAING …..vers le col d Hileou……
 
 
BARREGES …apres la station de sky ..sur le GR10…vers  le lac d escoubous 
 
 
              http://www.dailymotion.com/papyrandonneur/video/13346308  cliquez  sur  l adresse  de dailymotion    et laisser   
 
                                            vous bercer par les paroles de la montagne de JEAN FERRAT
                                                       
                                                                           
 
 

VIDEO VANOISE ET TOUR DE LA VANOISE DU 16 07 AU 21 07 2008

     

UNE VIDEO  D UNE PARTIE DU TOUR DE LA VANOISE

       http://www.dailymotion.com/video/x6en3a_le-tour-de-la-vanoise_travel

                                                                                   CLIQUEZ ET VOUS VERREZ        
le 16 07 2008  départ  du refuge des Orgeres   au refuge  les Peclets par le col de Chavieres en descendant du col …vue sur le mont …BLANC..dont on avait fait le tour en juillet  2007 et au col..2 chamois etaient la qui ont assisté  …a notre repas  et au Peclet vue sur le glacier du meme nom   rando  agreable  avec neve avant le col   alt…2801m
 le 17  07 départ  des Peclets  vers le refuge de la Valette…via le refuge Roc de la Peche  ….avec vue   surle glacier de Bassoire
marmottes au refuge de Roc de la Peche   tapis de fleurs ….et vue sur la vallée  d ou nous venions  ……et  a l arrivée au refuge de la Vallette  ou le mauvais temps  s annonçais   pour la nuit seulement …..refuge un peu spartiate………. belle balade de 7 h   
le 18 07  départ de la Vallette…….pour le refuge de la Vanoise     nomé Felix Faure  au pied du glacier de la grande  Casse …en viron  9 h 10 de rando y compris le repas de midi…… assez  physique  par sa longueur  …passages  des  cols du Petit Machet …et du Grd Marchet…..descente   a certains passages…..délicate ….. due  a du schiste…tres glissant …..et passages securisés  par des mains courantes …..  alors  qu apparemment de visu …il ne devrait pas y  avoir de de problemes …..détrompez vous …les mains courantes ne sont pas la   pour rien…….tres beaux  paysages  et en passant par les hauteurs  avant d atteindre le col du petit  Marchet ….vue sur Pralognan….et d une harde de chamois sur un nevé …..ou un un petit tetait sa maman……….progression vers le col de la Vanoise ….ou nous attendait   sur le chemin qui y mene …un Bouquetin…….le refuge   un peu disons pas vetuste …mais presque …avec des rajouts d algecos ……pour le refectoire ……et d autres dependance mais une seule douche …..payante …..et pas en tres bonne   état …pour plus de 80 personnes ……c est sur passage obligé pour es randonneurs …..mais je ne felicite  pas  le CAF……. pour l etat des lieux …………..il y aurrait quelques petits efforts a faire!!!!!!
    

LE MT BLANC DJEBEL TOUBKAL LE VIGNEMALE LE MT PERDU LE TALLION LE DJEBEL SIROUA

 

 

   A  GAUCHE DE HAUT EN BAS………le tallion  le rocher du siroua dans l anti atlas marocain   le mt blanc vu du col de la seigne  et  le djebel toubkal  haut atlas marocain

DROITE DE HAUT EN BAS …….le rocher du siroua   le vignemale  en allant vers le pic de lary   le toubkal  et le mt perdu  depuis le lac des gloriettes …………..

.le mt BLANC  j en ai fais  le tour en    11 etapes……… le Siroua le sommet a été fait durant   5 jours de treak dans l anti atlas marocain……..le Vignemale  fait en 9 h 15 dans la journée  par un temp splendide ………..le djebel Toubkal  fait egalement durant 5 jours de treak  dans le haut  atlas ………….le mt Perdu  fait en 2 jours… bivouac a l étang  glacé départ du col des Tentes  et avant de prendre la descente depuis le bivouac  su la breche de Rolland  on a été faire un tour  au col du cylindre pour voir le glacier  d el ….monté Perdido  coté  Tuquerouye  quand au Tallion   a été fait 2 fois …………………

DSCN2061le mont blanc vu du col de la Seigne  puis  agauche le mont Perdu

LE TOUR DU MT BLANC JUILLET 2007

 

Le tour du Mont BLANC en images  11 etapes  …..départ  1 … des Houches vers le refuge de Miage tres mauvais temps ,pluie!!!

 

 2 …  deMiage  a Nant Borrant  via les Contamines Montjoies  météo idem donc itinéraire par le bas

 

  3 ….    de Nant Borrant au refuge des Mottets  via le col du Bonhomme  le col de la croix du Bonhomme ,et le refuge du meme nom…. neige et   invisibilité  parfaite ,obligé de renoncer au col du Four trop dangereux et aucun interrets ….ensuite descente sur les Chapieux et on a rejoint les Mottets dans des meilleurs conditions

 

4 eme etape  ….  des Mottets a Maison Vieille en Italie  par le col de la Seigne magnifique vue sur le mt Blanc sans nuages (photo  de début de billet  ) descente sur le lac de Combal au pied du glacier de Miage et montée rude sur Maison Vieille

 

5 eme jour  …..    de Maison  Vieille  au refuge de Bertone  via Courmayeur montée hard sur Bertone  ,nous y sommes tres tot dans l apres midi  ,et nous profitons du soleil et des lieux ….sommets et Courmayeur  en bas , et en bonus une petite mousse  pour éliminer l acide  lactique !!!!!!!!!!!!

 

6eme etape…. de Bertone au  refuge Helena  belle rando tres fleurie via le refuge Walter Bonati avec les Grdes Jorasses et arrivée a Helena au pied du glacier, Pré  de Bard par un pourcentage de pente raide ,avec des sacs de 12 a 14 kgs nous avons été enchanté et comblé par une flore depassant nos espérances

  

7 eme jour  ……   d Helena  au refuge d Arpette par le grd col Ferret ,nous sommes en Suisse  mais via LA Fouly  ,d ou  nous prenons une navette pour Champex ….. magnifique vallée et paysages de reves!!!! 

  

8 eme rando …..    Arpette  au relais du mt Blanc a Trien par la fenetre d Arpette 2655m avec le glacier deTrien reluisant au soleil…..paysage a la fenetre, cahotique et déchiquetté mais  a faire que par tres beau temps ,monté comme  a l habitude raide et cahotique  !!!mais la beauté du lieu nous nous fait oublier les efforts endurés

  

9 eme course ….

Trien  Tréléchamp  …nous revoila enFrance pres d Argentiere et son glacier ….   l acces en France par le col de la Balme ..le village en bas ,de le Tour et le glacier du meme nom ,et la vue sur tous les glaciers et sommets mythiques de la chaine ….. des cretes  du dessus du col de la Balme  on aperçoit la fenetre d Arpette  avec les lacets inclinés et de loin on remarque une pente importante…. arrivée a la Boherne refuge ,tout de bois conçu y compris  les lavabos  ,le decor est constitué par des outils anciens et par du materiel d époque plus ancienne, permettant  la locomotion   l hivers

  

10eme jour…. Trelechamp  La Flégère  via le lac Blanc une montée encore rude  au lac par des echelles en fer… le site sublime mais pollué par un tourisme de montagne ….a qui on permet depuis  Chamonix l acces par téléphérique … ce dernier non respectueux des regles essentielles que l on doit observer dans ces endroits …aussi pour descendre nous prenons une variante plus difficile et se terminant pour arriver au refuge par une partie hors sentier.. et la pas grand monde!!!! 

 

11eme et ultime descente vers de la Flégère  vers Chamonix  a travers un parterre de fleurs et un soleil qui s est cassé en morceaux a notre arrivée a Chamonix mt Blanc et apres une bonne mousse nous rentrons sur les Houches et la boucle est bouclée

 

et au repas du soir  une bonne TARTIFLETTE pour cloturer le periple ALPIN…………  

 

LE DJEBEL TOUBKAL au MAROC pres de MARRAKECHet 15 JOURS APRES L ARBIZON DANS LES PYRENEES

Apres le djebel SIROUA en avril 2004 dans  l Anti Atlas et d ou j avais vu  le massif  du TOUBKAL a cette époque  eneigé   l envie  était grande d y aller car aussi dans les pyrenées le VIGNEMALE  et le MONT PERDU avaient été gravis

 le TOUBKAL en berbere  veut dire : kal  la terre et toub  d en haut  oui c est a dire  la terre  d en haut donc le sommet le plus haut  de la chaine  et meme temps de l A frique du nord 4107 m

 

pour moi ce pas  seulement une  ascension ça été comme un pélérinage mon émotion est toujours tres forte quand je reviens au Maroc   j y suis né comme je  l ai dit sur un billet précédent  j yai vécu 40 ans  et a l arrivee au sommet il ny avait pas que la  satisfaction d y etre physiquement monté mais beaucoup de souvenirs et beaucoup de de choses!!!!!!!!!!

 

la décision prise au mois d aout et départ de bordeaux le 24 sept

Acceuil  chaleureux  a  l aéroport de la Menara  a Marrakech par Brahim notre guide qui me souhaite la bien venue  et que la paix soit avec moi c est a dire en arabe  MARHABA   et la paix SALAM   tout un symbole !!!! et j ai repondu  CHOUKRAN et SALAM AL EKOUM  c est a dire merçi et bonjour a tous  Par mes paroles en arabe ,une partie de l ambiance entre les randonneurs et le guide et toute son équipe etait deja amorcée

 arrivee a Marrakech et accueil par Brahim  guide et responsable de la rando qui nous conduit a l hotel et visite le dimanche 25 09 pendant l apres midi de de la place djema el fna

 le 26 départ pour l Oukai meden par la vallée de l Ourika ou  la montagne  s annonce avec ses villages berberes accrochés a flan de pentes 

 l Ouka comme on le dit dans la région est la seule station de ski du massif a 2400met c est de la  que randonneurs au nbre de 12  . muletiers cuisinier et guide se mettent en marche pour un séjour de 5 etapes et quelles etapes!!!!!!

 

avant toutes choses Brahim nous demande que chacun de nous se présente

 

 Genevieve Elodie Eric Fabien Dominique de Bordeaux Fernand Therese Micheline  Dominique de la Rochelle Barbara et moi meme formons ce groupe homogene  et  a 99   0/0  pyreneistes

 ça y est !!1er jour c est parti pour le village d Imsker en passant par Tidili et Tinoughar  et nous cotoyons des genevriers  plus que centenaires si ces villages sont la sur notre chemin c est qu il y a de l eau qui permet donc des cultures en étages ou la terre est retenue

 par des murs de pierres qu il faut entretenir en permanence

tout au long de l existence et  qui permet la vie des humains qui les habitent ainsi que celle des animaux domestiques

 nous allons retrouver le meme étagement de la végétation  en montagne  que dans les pyrenées  donc ce 1 er jour nous sommes avec de la végétation appropriée a  l Atlas

le repas de midi se passe a l ombre des noyers nonbreux a cette alltitude au bord  d un torrent  et magistralement préparé et présenté comme le seront tous les autres durant le treak

il est a noté que nous sommes en période de ramadan et que le cusinier  les muletiers et Brahim ont du mérite car ce  nest pas facile pour eux d assumer leurs responsabilitées pour assurer notre confort et notre séjour  nous repartons pour imsker ou la nous avons droit a un gouter thé a la menthe café pain confiture etc……le rituel de ce 1 er jour sera toujours le meme pour les autres bien sur le repas du soir préparé avec autant d attention 

lle 1 er jour beaux paysages dépaysants et nous avons fait 1460 m de negatif et 290 de positif

 

jour 2  départ pourTizi Ouzen et nous coupons la vallée d Imlil au village de Imi Oughald a 1360m  et nous attaquons la vallée d Azaden avec de la végétation broussailleuse   LES COUSSINS  DE L ATLAS  épineux en formes de demie spheres que les chevres nombreuses  apprecient

le col de Tizi Tacht a 2200 est en point de mire Il fait chaud!!!!mais sans plus nous faisons des pauses ou nous avons également des fruits secs et  en cas 

nous nous rendons par le col a  A Tizi Ouzen ou a 12 h environ on s est arreté pour le déjeuner dans un gite d étapes pas encore en service  sur le toit des maisons en pisé des noix et le broux séchaient au soleil 

le long de ces vallées le moindre harpent de terre est travaillé cultivé soit des jardins potagers des vergers pommiers et cognacés   cette méthode  de culture date depuis des siecles vers 16 h 30 environ nous arrivons a Tizi Ouzen a 1850m et nous prenons nos quartiers au gite qui lui est confondu avec les habitations de villageois nous sommes au coeur meme du village berbere avec la vallée en bas l oued et les cultures une belle journée ayant faits 1455 de + et 64o de – et le soir qui tombe avec sa fraicheur montargnade que nous connaissons mais ici elle  a une autre saveur a cause du dépaysement et beauté du site

traditionel repas du soir  puis dodo!!!!!!!!le lendemain commenceront les choses plus serieuses

 

le jour 3 lui va commencer a aborder la haute montagne et nous laisserons derriere nous  toutes vegetations ou presque car les coussins de l Atlas sont toujours la  et au petit matin nous voyons s éloigner le village qui nous a hébergé et la on commence  a monter la vallée du Tizzi Taddate qui est l oued qui  l irrigue nous traversons des estives Azib Tizi Ouarhrou et Azib Tamsoult  et a ce moment notre guide salue un berbere qui monte mais tres rapidement et quand nous arriverons au refuge nous nous apercevrons que c etait le gardien qui nous a devancé de son pas montagnard plus rapide que le notre et il n etait pas d une 1 ere jeunesse . nous avons eu a négocier le verrous des  cascades de  Tamasoultes magnifiques chutes qui coulent depuis des siecles on fait une pause  et on a repris la monté ou des chevres qui étaient plus haut  nous ont provoqué une belle chute de pierres  on s est collé contre la parois et assez tot nous sommes arrivés au refuge LEPINEY ou j usquau repas du soir on eu du temps libre pour admirer et écouter le silence de la montagne et comme un paradoxe c est un silence qui nous parle a l interieur de nous memme cette journée 1250 m de  positif mais un peu plus raides et 500 de negatif

mais ce soir la une petite inquietude le brouillard montait de la vallée que nous avions quittée et il yavait des fenetres!!!!!  mais????

 

jour 4  au lever  la mer de nuages se  maintient dans la vallée et apres avoir pris le petit dej nous partons confiants coté météo pour aborder tout d abord le col d Aguelzim et la le paysage devient de plus en plus haute montagne

le col nous fera basculer vers le refuge NETLER il est a 3500 m et on y accede par 80 lacets face a la pente, le temps est au plus beau  la montagne de plus en plus rude et et la pente plus raide ,mais avec le pas  de Brahim notre guide , qui a su adapter tout au long du  treak en fonction des circontances du terrain, le rythme ,pour que tout le monde puisse pavenir  a l objectif du moment,nous atteignons lecol  d ou nous découvrons la vallée tout en bas  d Imlil et le sentier qui nous y menera le lendemain 

mais il ya aussi tous ces ces sommets qui culminent entre 3800 et 4000 nous sommes la devant une carte postale grandeur nature exceptionelle , nous faisons une pause a cet endroit en savourant toute la plénitude de  l endroit et la grandeur du décor!!!!!! 

depuis le col nous apercevons le sentier qui nous conduira au refuge Netler  il nous reste 300 m de descente et nous arrivons au refuge   ou la nous attend sous une tente caidale  le déjeuner et ensuite nous installons le bivouac pou la nuit car nous ne logeons pas au refuge meme, il ya du monde!!!!!qui des l aube le lendemain se retouvera su la pente de celui pour qui nous sommes la 

nous avons un moment de détente en attendant le repas du soir et chacun fait ses petites affaires dans un cirque montagneux ou coule  l oued Imlil qui a donné le nom au village ou nous coucherons le lendemain qui se situe 1500 m plus bas pour cette journée nous totalisons que 400 de positif et 300 de negatif

apres le repas du soir nous allons vite au lit car le lendemain lever 4 h et depart 5 h !!!!!!!!!!

 

jour 5 pas facile de se lever,!!!!la nuit a été moyenne, le  ciel est étoilé  bon presage pour les montagnards . comme d hab apres le petit dej nous partons vers le DJEBEL TOUBKAL

Il fait bon, le pas de Brahim est régulier  les frontales scintillent et nous avancons  dans le petit matin encore sombre .Cette fois ci Brahim  a pris avec lui Mohammed un muletier qui est serre file nous grimpons pendant 1 h 30 en silence car il fautgarder le souffle et le jour va commencer a pointer il ne fait pas froid le pourcentage de la pente est raide ,nous faisons des pauses en consequences nous avons passés un cahos  de nuit que nous découvrirons a la déscente

avant d atteindre la crete qui se dessine devant nous le terrain est rude et nous sommes vers 3800   , 3900  et je ressents l effet de la raréfaction de l oxygene en altitude ouf!!!!!encore un effort  conditioné par le pas de Brahim  qui se met un point d honneur  a ce que tout le monde puisse atteindre le sommet  il connait bien le terrain et a appris en 4 jours a nous connaitre

nous arrivons sur la crete et la ça commence a devenir grandiose la vue sur l Anti Atlas bien degagé  avec le djebel SIROUA que j ai reconnu facilement une pause  d un quart d heure pour contempler et admirer l imensité du lieu et reprendre des forces pour attaquer la crete qui mene au sommet

il nous reste environ 150 a 200 m de denivellée il y a du monde qui monte,donc depuis le col qui precede le somet la pente est plus douce et l acces plus facile e,  a 9 h du mat sous un soleil radieux tous ensenble la main dans la mains un peu en ratelier de face car le sommet presente une aire assez vaste, nous arrivons au 4107 metres de la borne sommitale materialisée par une pyramide metallique que l on a aperçu de plus bas

 

pour moi l émotion est grande!!!!! car ce sommet represente a titre perso tout un symbole et la joie du grouppe est collective sans précedent

nous resterons sur le sommet environ une 1/2 h pour des photos , admirer ,se reposer,se substanter ,et se préparer a descendre

 

la descente délicate en fonction de la pente surtout des cailloux qui roulent sous le talons a certains endroits mais c est la ou Mohamed rempli a merveille son role en indiquant tout au long de la descente les endroits de passages les plus appropriés et veille a la sécurité de ces passages

nous descendons tranquillement avec quelques pauses pour récupérer tout en admirant le paysage que nous  n avions pas vu le matin  car il faisait noir , et normalement  nous nous approchons du bivouac il fait chaud le soleil est dans. Nous découvrons  au passage le chaos passé le matin, on commence avoir le refuge en bas en laissant derriere nous le maitre des lieux puisqu il est le plus haut sommet de l Afrique du nord   le TOUBKAL qui est la depuis des millenaires  dans l apre duretée de la haute montagne avec ce quelle comporte de magnififique et de beau ,et en face de ce bonheur grandiose il nous faut etre humble  car nous sommes en comparaison  TOUT PETITS

au bout de 7 h nous voila rendus au camp de base  tous contents tout s est bien passeé et la récompense dans l effort éait au RDV

nous déjeunons et tout de suite apres nous prenons le chemin de la descente qui nous mene a Imlil qui nous fait découvrir la vallée et nous retrouvons la vie avec les villages les cultures et vergers nous passons au marabout de Sidi Chamarouch

 

un marabout et l endroit ou est enterré le saint qui porte son nom et ou on y vient a

titre collectif ou individuel en pélerinage

 

vers 17 h nous arrivons a Imllil  via Tadermou ou nous attend un acceuil chaleureux le thé et les messelmens sont prets (messelmen  crepes marocainnes ) nous sommes la dans un refuge 4   ou la vue est magnifique en plein coeur du village nous sommes entourrés

de petits sommets  et de torrents et tout est vert

 

rude journée  1000m de positif 2500 de negatif et environ 17 kms

 la soirée se termine par un  couscous de cloture  tout le monde est moulu mais content!!!!!

 ce soir nous dormirons tres bien!!!!!!

 

le 6 eme jour est consacré au retour sur Marrakech cette fois ci en passant par ASNI la vallée parralelle a de celle de L OURIKA  a qui nous a mené au départ de la rando  a l OUKA  retour a l hotel ou nous retrouvons la civilisation  

l apres midi on a completé la visite de MARRAKECH et fait  qelques achats de souvenirs   et a 19 h nous nous retrouvons a la KOUTOUBIA ou nous avions tous RDV avec Brahim pour un ultime repas et ensuite nous nous sommes dit  au revoir  en fonction des horaires de départs differents du lendemain dimanche 

 

La boucle etait faite  pour moi LE DJEBEL  TOUBKAL aussi et le plus important a été l ANBIANCE AMICALE ET SOLIDAIRE DE CE GROUPE

 

et au sommet  JE ME SUIS REDIT   ELLE N EST PAS BELLE LA VIE !!!!!!!!!!!!  

                L ARBIZON  
        2831 Metres   fait le 14    10      2006        
pour la 2 eme fois   nous attaquons   la montée par la voie  normale ……en 2005 on a du faire demi tour    a cause d une  météo exécrable    mais cette fois ci  ….malgre  les chutes de neiges  de neige de   la semaine qui qui   ont   précédé  la   course  ……nous avons eu le privilege d avoir un temps magnifique et les  1500 metres de    denivellé  accomplis  ….ont été  recompensé  par une vue sans pareil   de ce belvédere   avancé de la chaine pyreneene ……  tres  belle course  et une ambiance de camaraderie  montagnarde….qui fait que malgré  le niveau de chacun …….tout le monde peut savourer……le repas pris  au sommet  dusquel la vue  est imprenable  jusqu à l  Aneto …… et  je crois  bien jusqu au   mt  Valier …. et le  casque  bien sur 
           et on   s  est  encore dit ………elle est pas belle ..la vie!!!!!!!!!
 

EL MONTE PERDIDO 3355metres

Le 13 Aout 2005 des amis montagnards en camping pres de Luz st Sauveur ont la bonne meteo en point de mire et nous previennent a un collegue et  a moi que l instant est propice pour essayer d aller retrouver  le 3 eme plus haut sommet des Pyrenees et le plus beau placé entre France  et Espagne    Sa situation   Espagne , Haut Aragon Parc National d Ordesa y Monte Perdido   Son Histoire   le 6 aout 1802 Rondo et Laurens puis  Ramond de Carbonnieres 4 jours plus tard furent les 1 ers atteindre le sommet         d apres le colonel Maury , l ingenieur et cartographe espagnol  Heredia aurait fait en 1791 l ascension pour la 1 ere fois        Nous ne serons pas les 1 ers a fouler le sommet   donc relativement chargés  d un sac de 12 a 14 kgs environ et en autonomie pour 2 jours nous partons du col des Tentes pour rejoindre Boucharo puis  prendre la direction de la breche de Rolland en passant au refuge de Sarradets      A la breche , nous partons vers la gauche pour passer le pas des Isards ou une main courante nous permet de passer ,et d aller en faisant attention que personne ne vienne en sens inverse ,car il est impossible de se croiser ,vers l itineraire du Casque  que nous laissons  Nous poursuivons vers la Tour  juqu au col de la Cacascade qui est a 2931 metres  et nous sommes partis de  2208 metres Et a cet endroit nous avons au fond cote français  Gavarnie et la vue plongeante dans le cirque sur 1557 metres  d aplomb  quel  spectacle grandiose!!!!!!!!!!il n y a pas de mots ou de phrases pour definir cet endroit  il y a la un moment de comptenplation et en plus il fait tres beau!!!!!! Cote espagnol nous revoyons tous les sommets aragonnais que nous avons deja faits , et vus  de plus haut A ce moment beaucoup de souvenirs remontent en voyant l Aragon depuis ce point notre progression  continue vers l Epaule  et c est la  a ses pieds c est le cas de le dire   que nous nous installons pour le repas vers 13 h;,car il faut reprendre des forces et  les sommets qui accompagnent notre repas se situent entre 3000 et 3220 metres Notre aventure continue en direction du mt Perdu  en laissant le Marboré  et au fur et a mesure  de notre approche nous distinguons au loin el Perdido qui se defend tres bien vue la pente  mais avant il nous faut atteindre l etang glacé lieu du  bivouac et petit a petit  avec des néves !!!!! et quelques passages en escalade!!!!! tout en laissant l acces qui va au Marbore  nous voila apres une  monté en courbe sur un éboulis en devers qui nous mene a l étang glacé Il est 16 h  nous montons le bivouac  nous  nous reposons et prenons un bon en cas, et  en nous allegeant au niveau des sacs et a 17 h nous attaquons les 355 derniers metres les plus pentus que   l on avait vus de loin en se disant c est par la qu il faudra atteindre le sommet Environ 1 h a pres  et pour etre passes dans les éboulis qui  conduisent a un petit col avant le sommet nous voila devant le glacier du mont Perdu avec cette fois ci le lac Glacé coté Tuquerouye avec son refuge ,les Aztazous le Cylindre et son col et de la deja notre bivouac que l on voit est tout petit La derniere montee n est qu une formalite et de la  nous avons l immensitee Pyreneene devant les yeux j uquau massif du Neouvielle par le Vignemale le Cylindre du Marbore le Balaitous  le Tailllon  la Tendenera Ordessa Oroel la sierra de Guarra puis devant plus pres Aniscle les Setrales le Castilo mayor le Ramond la Pena Montanesa le Cotellia  les Posets la Munia le Balcon de Pinede QUEL BELVEDERE  combien merité mais en toute HUMILITE car c est tellement grand que l on se sent tout petit!!!!! Descente dans les éboulis en faisant attention qu il reste encore une partie  du glacier sous les les pierres que l on ne voit pasAu bivouac  on mange avec les gants la temperature a 3000 metres est en dessous  de zero    le lendemain avant de repartir on fait le col du Cylindre pour aller voir l etat du glacier   coté  du lac Glacé tres belle balade  moment tres fort au sommet et le retour par le meme itineraire et encore une fois un grand MERCI  à JACQUES et MAITHE  a qui je dedie ce billet  Et  je me suis dit au  moment  ou nous etions sur le sommet pres de la borne  géodesique  encore une fois !!!!!  ELLE EST PAS BELLE LA VIE!!!!!!      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faune et Flaure LE GYPAETE BARBU

CARTE D IDENTITE

longueur 1,10 a 1,50  envergure  2,50 a 2,80  poids 5 a 7 kgs reproduction entre  décembre et février incubation 55 a 58 jours a tours de rôle père et mère vie plus de 30 ans  il habite en falaises de montagnes de 1000 a 2000 mètres il est sédentaire et son territoire va de 300 a 500 kms

c est le plus grand des oiseaux on le rencontre rarement de chaque cote de son bec une petite barbichette anthracite d ou son nom son poitrail et son cou sont rouge orange pour avoir cette couleur un de ces loisirs est le bain de boue ferrugineuse

c est un inoffensif charognard mangeur d os  il joue un rôle essentiel dans  l écosystème  il est le seul vautour a se nourrir des vieilles carcasses disloquées qui on été mangées par les corbeaux renards et autres c est le derniers des éboueurs qui en débarrassant la montagne de ces cadavres empêche la putréfaction durable laquelle peut provoquer des maladies contagieuses

ce casseur d os est le dernier maillon de la chaîne pour parvenir a bout des os les plus importants il laisse tomber depuis plusieurs dizaines de mètres de de hauteur ces derniers sur un rocher et les os se cassent ce qui lui procure une alimentation riche en tendons cartilages

la 1 ere tentative de réintroduction  dans les alpes est venue d oiseaux a partir d Afghanistant pour cela il faut reunir en captivite plusieurs couples reproducteurs pourque les jeunes soient remis en liberté les 1 ers la ches concluants ont eu lieu en autriche les laches se sont multiplies en suisse puis en France

plus d une dizaine d oiseaux survolent les alpes ou les Pyrénées ou je n en ai vu qu une seule fois 

 

LA FLORE ET LA FAUNE PYRENEENE

LA FAUNE

Nous trouvons l ISARD,laMARMOTTE reintroduite depuis 1950 le RENARD lui aussi en grd nombre.Le VAUTOUR FAUVE qui est répandu et une variété de corneilles appelées CHOUCAS

Et egalement j en ai vu une seule fois le GYPAETE BARBU avec ses 3 metres d en vergure  et reconnaissable à sa queue en trapeze  puis viennent plus rares le VAUTOUR MOINE  ainsi que le PERCNOPTÈRE d ÉGYPTE.

Le LAGOPEDE qui change de plumage suivant la saison c est la perdrix des plaines et une autre espèce difficilement visible le grand TÉTRAS magnifique coq de bruyère

Avec les volatiles tous les passereaux suivis des petits carnassiers en basse et moyenne montagne

Et aussi l OURS dont une seule fois en vallee  dASPES son passage regulier sur un tronc était visible car il y avait ses poils au sol

Les torrents et les nombreux lacs pyrénéens foisonnent de TRUITES et les SAUMONS commencent a repeupler les cours d eau.on peut sur ces derniers voir s il le veut un DESMAN

LA FLORE

 C est a L ETAGE MONTAGNARD DE 800 A1800 metres qu elle sez situe.Extremement riche en varietes dont certaines typiques aux Pyrenees .Pour n e citer que quelques unes  LA RAMONDIA, LE LIS DES PYRENEES,LESABOT DE VENUS ,LA CARLINE ,LE LOTIER ,LA L ACONIT MAPEL ,LES SAXIFRAGES, LES MASSIFS DE  RHODODENDRONS etc…..

Il ya 160 especes vegetales endemiques dans les 3 parcs plus de 1500 espèces rescencées a ce jour .Il faut donc avoir dans le sac livres et documentations pour les reconnaitre et elles sont toutes plus belles les unes que les autres

  C est avec  l aide d un ouvrage que j ai rédiger ce billet  donc ces fleurs font partie intégrantes du patrimoine dans la vallée d EYNE , des botanistes du monde entier viennent voir des fleurs inexistantes nulle part ailleurs

Il est bien entendu qu il ne faut cueillir aucunes d entres elles et  sachons CONSERVER CE CADEAU QUI NOUS EST OFFERT POUR LE TRANSMETTRE  A NOS ENFANTS  PETITS ENFANTS ET GÉNÉRATIONS FUTURES CAR CETTE NATURE CONTRIBUE A NOTRE ÉQUILIBRE

2021 RAQUETTE

 

le djebel SIROUA dans l ANTI ATLAS MAROCAIN

135_C

135_C

135_C

135_C

img013

135_C

135_C

135_C

DSCF3001

DSCF2972

DSCF2949

DSCF2985

Photos maroc 134

Photos maroc 132Photos maroc 133

Photos maroc 130

Photos maroc 119

Photos maroc 121

Photos maroc 114

Photos maroc 117

Photos maroc 112

Photos maroc 105

Photos maroc 095

Photos maroc 085

Photos maroc 084

Photos maroc 077Photos maroc 080

Photos maroc 070

Photos maroc 069Photos maroc 057

Photos maroc 037Photos maroc 039Photos maroc 046Photos maroc 049

Photos maroc 033

Maroc_Siroua_039

MA1SIRO_c
Maroc_Siroua_041

départ de BORDX le dimanche soir de Paques 2004 arrivée à Marrackech dans la nuit et accueilli par le guide responsable de la rando

Lundi matin 7 h direction Ouarzazate avec 2 minibus et nos bagages et le materiel et l intendance pour 4 jours d itinérance

Avant Ouarzazate on bifurque a droite pour s enfoncer dans  l anti Atlas et nous arrivons à Tamelnakoute ou nous allons passer notre 1 ere nuit  en gite chez  l habitant pour le 1 er repas un couscous d acceuil  nous permettant d avoir des sucres lents pour les efforts avenir

Mardi en route pour le village des Ait Tiga ou en Nos bagages et l intendance et le materiel sont  transportés par des muletiers et avec eux un homme important le cuisinier de l expédition,randonné tranquille pour une mise en jambe  coupée vers 12 h 30 par le repas deja pret car toute l equipe prend un chemin different pour nous devancer et avoir pour nous, qu  a mettre les pieds sous la table

Le mecredi on se dirige vers le col d Aghiga ou la nous approchons du massif ou se trouve LE  SIROUA que l on apercoit au  loin et il est enneigé ,on a eu un temps normal ensoleillé mais en altitude les soirées sont fraiches et la toilette dans le torrent est spartiate, mais ça fait du bien apres une bonne journee de marche , et comme tous les soirs en attendant le repas nous avons une animation spontanée par les muletiers,  chants danses et musiques berberes auquels nous participons et qui qelque part nous réchauffe en bougeant car il fait  ou tout juste chaud ou a peine froid

Le jeudi les choses serieuses nous attendent l ascension du SIROUA la  troupe se met en route le temps  est moyen on attaque tout doucement la montée mais les nuages eux aussi sont présents il faut se couvrir et on sort l équipement d hiver les conditions sont les memes à ce moment que celles que nous avons dans les Pyrenees  et oui!!!  c est la MONTAGNE  elle est identique de partout et nous continuons les névés sont présents sur les pentes, pas encore sur la notre et quelle joie pour NELLY qui est une mamy heureuse de passer le cap des 3000 métres pour la 1 ere fois. Pose de congratulations et photos ça en vaut la peine ce n est pas tout le monde qui passe 3000  .Le chemin se poursuit la pente augmente progressivement et tout le monde avance et notre Jacques  l unique avec le guide de l expédition donnent  la  cadence pour que tout le monde puisse  accéder au col qui qui est avant le sommet, que avons devant nous,et ou un rocher d au moins 80 metres s élève il ne fait pas si chaud il  est un peu eneigé mais ça passe.Il presque midi et nous arrivons au pieds du rocher, il est impresionnant  nous laissons les sacs en bas , leguide a commence l escalade car la il faut mettre les mains , il est aide par le cusinier pour nous indiquer les passages le vide augmente nous ne sommes pas encordés et a un passage délicat que nous soée et ce passage si on ne connait ,pas l itinéraire est casiment impossible a trouver seul . Arrivé au sommet on voit tout ce que l on a grimper et en face de nous enneigée également la chaine du haut ATLAS mais assez loin avec le sommet le plus haut  AFRIQUE DU NORD le TOUBKAL 4107 metres impossible a faire à l époque ou nous y etions trops de neige

on descend du rocher on mange au bas et on prend le chemin de la désecente alors la avec une météo exécrable ,au milieux de névés car nous sommes cote nord et  la descente est longue et ventée sur les bergeries dAziwn à 2400metres ou le bivouac est installé et nous attend une collation avec diverses boissons chaudes , on en avait besoin le repas du soir la aussi nous rechauffe car dehors il fait -3  et sous la toile pas plus que4 ou 5 au dodo au chaud

voila en gros la ba,llade d une douzaine d amis à travers ce parcours ou nous avons découvert pour certains la vie les gens de cette regions du Maroc leur  coutumes  leur hospitalitée leur systeme de cultures en étages  , le saffran la manière de cuire et de faire le pain, et le sourrire des nonbreux enfants . J ai dit pour certains car pour  d autres ce n 2taient pas la 1 ere fois qu ils venaient au  Maroc ,mais pas dans la condition ou nous étions

Le samedi retour sur Marrackech bonne douche a l hotel ou nous sommes arrivés vers 16 h puis balade en ville  casse croute au restau avec le guide  visite de la place DJEMA EL FNA, unique au monde dans son genre pour ma part  ,je connais et connaissais bien pour y avoir été trés souvent

Le dimanche matin visite de la médina de Marrackech et ses souks    


( le  souk la traduction  c est le marché ..on a l habitude de dire pour aller voir la Médina   souk! mais Médina sa traduction  c est  la ville ) il faut dire on va en Médina pour aller voir le ou les  souks 

et boutiques avec achats souvenirs   repas  puis  direction l aéroport de Gueliz pour attérir a Merignac

Beau séjour et belle camaraderie et bons souvenirs

papy Randonneur

 

 

LE VIGNEMALE

Fait le 29 /06 /2004  apres etre passe la veille au PGHM de Gavarnie pour nous renseigner sur la météo qui est prevue pour faire cette course, nous voila arrive 3 copains presque encore avec la nuit  au barrage d ossoue

On s équipe et on attaque le gr10 et au fur et mesure que le jour se leve,que le soleil pointe la montagne apparait avec des reflets dorés sur la roche et derriere nous au loin on voit la breche de rolland, le tallion ,les aztazous ,et devant le fuge de bayzelance éclairé par les 1 ers rayons plus haut ,mais on  n y passera pas au refuge car on veut aller au Vignemale, le patron de ces lieux , en une seule fois

la neige se fait plus presente; et apres l embranchement qui va au refuge nous partons a gauche ,et la on chausse les crampons , on prend les piolets et sur un espace blanc radieux et non encordés car il n y avait aucuns risques de crevasses en cette saison

on aborde le raidillon qui accede au glacier et la on monte tout doucement

On commence avoir la pointe de chaussenque le couloir de gaube impressionant depuis le bord plus de 1000 metres de vide et de la se dessine pic longue a notre droite, majestueux pic longue couleur brune qui tranche avec le blanc du glacier, et le soleil qui éclaire ce tableau de maitre

La neige monte sur le rocher il y en a eue beaucoup et ça été un avantage pour la descente on se défait du sac des crampons et du piolet et on attaque les 70 a 80 metres d escalade

 il est 13 h lorsqu on se trouve à la borne sommitale  environ depuis le barrage 1650 metres de dénivellés on reste 1/4 d heure a contempler le paysage sans pareil ,et voir depuis ce point le plus haut des pyrenées francaises certains sommets deja faits ou connus

En ce lieu la plénitude est a son comble, le bonnheur et la joie sont grandioses, et on s aperçoit que nous sommes bien petits à cote de cette immensite

la descente se fait sans probleme a l allée on cherchait les grottes de belles vue du comte de Russel et bien  l entrée était recouverte de neige, on a mange a cote en descendant

retour a la voiture vers 17 h  et au total de marche  9h 50 sans les arrets et le repas

tres bon et merveilleux souvenirs d une randonnee de 3 bons sexagenaires

http://spaces.msn.com/members/montagnardraquettes/

DSCN1840DSCN9603

DSCN9607

135_C135_C

135_C

135_C

%d blogueurs aiment cette page :